SIAD - Data Sciences (DS)


 

 

"Le Master Systèmes d’Information et Aide à la Décision (SIAD) propose 3 parcours selon le niveau d’entrée de l’étudiant et son cursus antérieur.
Il permet ainsi d’accueillir un large public et s’adapte parfaitement à la demande de formation continue (sous conditions évidemment de prérequis dans les différents domaines de formation).
Le parcours « Data Sciences » accueille des étudiants en première année de Master. Il est ouvert à un large panel de formation (Cf. admission). Les parcours « Business Intelligence Technical Skills Training » et « Business Intelligence Management Skills Training » sont ouverts, quant à eux, à des étudiants ayant obtenu un bac +4 respectivement dans le domaine de l’économie, de la gestion, du management et dans le domaine de l’informatique (Cf. plaquettes spécifiques de ces parcours).
Le Master SIAD procure à tous les étudiants une double compétence en management et informatique décisionnelle et offre aux étudiants du parcours « Data Sciences » une troisième compétence : la statistique appliquée."

Virginie Delsart,directeur du master

Les atouts de la formation

Forte de ses 25 années d’existence, la formation se veut très professionnalisante. Elle fonctionne principalement en mode projets, ce qui permet aux étudiants de développer leur capacité à décliner des objectifs en actions. Elle fait intervenir de nombreux professionnels dans les enseignements et s’appuie sur son réseau d’anciens et sur ses sociétés partenaires pour être au plus proche des attentes du marché. Les stages réalisés au cours des 2 années de formation (9 mois au total) accentuent ce caractère professionnalisant et permettent une insertion rapide dans les entreprises du secteur.

Objectifs

L’objectif du programme est de former des spécialistes des données maîtrisant la totalité de la chaîne informationnelle (informatique décisionnelle et méthodologie statistique), capables par leur connaissance des logiques « métiers » de fournir des diagnostics situés et pertinents nourrissant les décisions du management dans un contexte de données massives (Big Data).
Le programme est organisé sur deux ans. Il peut être suivi dans le cadre classique ou dans le cadre d’une alternance (cf. plaquette spécifique). A chaque niveau, le programme repose sur quatre piliers :

  • l’économie et la gestion
  • l’informatique décisionnelle
  • les méthodes statistiques
  • les disciplines et exercices de professionnalisation

Les unités d’économie et de gestion visent à doter les étudiants d’une compréhension des mécanismes économiques fondamentaux qui conditionnent la vie des firmes ainsi que d’une connaissance des diverses formes d’organisation, de leur histoire, de leurs logiques de fonctionnement et de leurs stratégies. Elles intègrent une analyse concrète de leurs différentes fonctions et de leurs modalités d’exercice (marketing, comptabilité, contrôle, finance, ressources humaines, logistique, production).
Les unités d’enseignement d’informatique décisionnelle ont pour objectif de fournir aux étudiants le socle indispensable de connaissances en informatique fondamentale (modélisation de données, base de données, programmation impérative, procédurale, événementielle, objet, logiciels de base, internet et le web, etc.) ainsi que les outils spécifiques de l’informatique décisionnelle (ETL et ELT, requêteurs, logiciels d’interrogation ...). Ces enseignements, placés en aval de la formation, sont généralement confiés à des professionnels et régulièrement remis à jour compte tenu de leur caractère souvent plus éphémère.
Les UE de méthodes statistiques présentent aux étudiants les différentes méthodes statistiques de traitement de l’information selon le type de données à traiter et les objectifs fixés. Elles abordent l’analyse de données, le traitement des séries temporelles, les différents modèles de régression économétrique, les techniques du data mining et les méthodes de traitement des données massives. Chaque UE allie théorie et pratique sous les logiciels de référence (notamment SAS).
Les UE de professionnalisation ont pour objectif principal de mettre les étudiants en situation professionnelle par la réalisation de stages et de projets collectifs ou individuels s’achevant toutes et tous par une présentation écrite et orale. Elles sont également l’occasion de développer la compréhension des évolutions du secteur, des méthodes d’organisation du travail (gestion de projet) et enfin de conforter la maîtrise de l’anglais comme langue de travail.

Nos entreprises partenaires

Nombreuses sont les entreprises qui font confiance à la formation pour accueillir des étudiants en stage ou en alternance, participer aux divers événements du Master (simulations d’entretien, mardis de la BI, séminaires...) ou proposer des offres d’emploi.
Huit de ces entreprises ont signé un accord de partenariat explicite avec le master qui permet de construire dans la durée une coopération forte : AFG, Capgemini, Cenisis, CGI, Decideom, Klee Performance, Publicis ETO, Sopra-Stéria.

Débouchés

  • vers des emplois d’ingénieur d’études puis de chef de projet ou de consultant dans les ESN (Entreprises de Services du Numérique) spécialisées dans l’implémentation d’outils d’aide à la décision,
  • vers des emplois de chargé d’études statistiques puis de responsable des études statistiques (le plus souvent dans un service d’appui au marketing mais également dans les secteurs où la statistique est largement utilisée : finance, administration et contrôle, prévisions, ...).
  • vers des emplois mobilisant simultanément les compétences informatiques et statistiques (postes émergents de «data scientists»).