SIAD - Business Intelligence Technical Skills Training (BITST)


 


"Le Master Systèmes d’Information et Aide à la Décision (SIAD) propose 3 parcours selon le niveau d’entrée de l’étudiant et son cursus antérieur.
Il permet ainsi d’accueillir un large public et s’adapte parfaitement à la demande de formation continue (sous conditions évidemment de prérequis dans les différents domaines de formation).
Le parcours « Data Sciences » accueille des étudiants en première année de Master. Il est ouvert à un large panel de formations (Cf. plaquette spécifique de ce parcours). Les parcours « Business Intelligence Technical Skills Training » et « Business Intelligence Management Skills Training » sont ouverts, quant à eux, à des étudiants ayant validé une quatrième année d’étude respectivement dans le domaine de l’économie, de la gestion, du management et dans le domaine de l’informatique. Le Master SIAD procure à tous les étudiants une double compétence en management et informatique décisionnelle et offre aux étudiants du parcours « Data Sciences » une troisième compétence : la statistique appliquée."

Virginie Delsart, directeur du master

Les atouts de la formation

Forte de ses 25 années d’existence, la formation se veut très profession­nalisante. Elle fonctionne principale­ment en mode projets, ce qui permet aux étudiants de développer leur capacité à décliner des objectifs en actions. Elle fait intervenir de nom­breux professionnels dans les ensei­gnements et s’appuie sur son réseau d’anciens et sur ses sociétés parte­naires pour être au plus proche des attentes du marché. Le stage de 5 mois réalisé au cours du deuxième semestre de la formation accentue ce caractère professionnalisant et permet une insertion rapide dans les entreprises du secteur du numé­rique.

Objectifs

L’objectif du parcours « Business In­telligence Technical Skills Training » est d’offrir à des étudiants déjà formés à l’économie et la gestion (titulaires d’un M1 ou d’un M2) la possibilité d’acquérir en un an les compétences informatiques qui leur ouvriront la porte des emplois d’ingénieur ou de consultant BI dans les entreprises du secteur du numérique, ou leur permet­tront dans leur spécialité initiale (contrôle, logistique, statistique ...) d’accéder à des emplois où la maîtrise de l’informatique décisionnelle est indispensable.

Compte tenu de sa visée et du public qu’il accueille ce parcours repose sur deux pi­liers :

  • l’informatique décisionnelle
  • les disciplines et exercices de profes­sionnalisation

Les unités d’enseignement d’informa­tique décisionnelle ont pour objectif de fournir aux étudiants le socle indispensable de connaissances en informatique fonda­mentale (modélisation de données, base de données, programmation impérative, procédurale, événementielle, objet, logi­ciels de base, internet et le web, etc.) ainsi que les outils spécifiques de l’informatique décisionnelle (ETL et ELT, requêteurs, lo­giciels d’interrogation ...). Ces enseigne­ments, placés en aval de la formation, sont généralement confiés à des professionnels et régulièrement remis à jour compte tenu de leur caractère souvent plus éphémère.

Les UE de professionnalisation ont pour objectif principal de mettre les étu­diants en situation professionnelle par la réalisation de stages et de projets col­lectifs ou individuels s’achevant toutes et tous par une présentation écrite et orale. Elles sont également l’occasion de déve­lopper la compréhension des évolutions du secteur, des méthodes d’organisation du travail (gestion de projet) et enfin de conforter la maîtrise de l’anglais comme langue de travail.

Nos entreprises partenaires

Nombreuses sont les entreprises qui font confiance à la formation pour accueillir des étudiants en stage ou en alternance, participer aux divers événements du Mas­ter (simulations d’entretien, mardis de la BI, séminaires...) ou proposer des offres d’emploi.

Huit de ces entreprises ont signé un ac­cord de partenariat explicite avec le master qui permet de construire dans la durée une coopération forte : AFG, Cap­gemini, Cenisis, CGI, Decideom, Klee Performance, Publicis ETO, Sopra-Stéria

Débouchés

À l’issue du SIAD, les étudiants s’orientent vers des emplois d’ingénieur décisionnel puis de chef de projet décisionnel ou de consultant dans les ESN spécia­lisées. Ils créent, pour certains, après quelques années d’expé­rience, leur propre entreprise dans ce domaine.